Le Petit Prince

TV5MONDE

Saison 3

Dans cette nouvelle saison, le petit prince doit sauver les planètes du chaos dans lequel le serpent les a plongées en les mélangeant les unes avec les autres. Si le petit prince y parvient, les habitants lui remettront un indice. L’ensemble des indices lui permettra de tracer un chemin jusqu’à la planète de la rose. L’aventure repart, le petit prince pouvant compter sur quatre nouveaux personnages pour l’aider : un chasseur, un géographe, un roi et un businessman.

L’histoire

A la fin de la saison 2, le Petit Prince a vaincu le Serpent, enfermé dans le carnet à dessins de notre héros. La galaxie a retrouvé sa sérénité. La vie sur B612 a repris son cours. La rose, le renard et le Petit Prince vivent paisiblement, trop paisiblement peut-être….

En effet, une nuit, la rose entend le serpent qui lui raconte qu’elle aurait une planète d’origine, une famille, un peuple.

Elle demande alors au Petit Prince de retrouver sa planète, qui semble-t-il serait en danger. Le petit prince confie la rose au Renard, prend son avion et part à la recherche d’informations sur cette planète. Il promet d’être de retour avant le prochain coucher de soleil, pour tailler les baobabs qui ont germé sur le petit astéroïde, suite au passage de la comète des baobabs la nuit précédente.

En cherchant à localiser cette planète, le petit prince va croiser quatre personnages étranges (le chasseur, le géographe, le roi et le businessman), qui lui apprendront que la planète de la rose se situe dans une autre galaxie que la sienne, bien au-delà du vide interstellaire.

Le chasseur

Hunter

Monomaniaque, obsédé par la chasse, ses techniques, ses trophées : plus ils sont gros, plus il est content. Il a un chapeau, une sacoche remplie d’appeaux qui produisent des sons délirants et hallucinants.
Il a un tromblon en guise de fusil, qui tire du « poil à puer » et autre « tir de couleurs », et le projette à un mètre en arrière.
Son rapport avec le Petit Prince : Pour le petit prince, ce personnage, obsédé par la chasse, est idéal quand il s’agit de monter une opération « de terrain ». Le chasseur a le sens de l’orientation, la science des empreintes, la technique des pièges, l’ouïe surdéveloppée. Son seul problème : dès que quelque chose est extraordinaire, le chasseur veut le chasser.
Son rapport avec Renard : Le chasseur – qui a compris qu’il ne pourrait chasser Renard, protégé par le Petit Prince – le prend pour son chien de chasse ou son chien domestique. Ce qui a le don d’agacer Renard .
Le vocabulaire du chasseur : Nom d’une carabine ! Laissez-le-moi ! C’est triste comme une forêt sans gibier ! Nom d’un tromblon !

Le géographe

Geographer

C’est le savant, le scientifique… Figé dans ses certitudes ultra rationnelles. Il n’a aucun second degré, aucun non-sens. Il est timide, bégaie, a peur de tout, et ne quitte pas le petit prince d’une semelle.
Il trimbale toujours un épais volume d’encyclopédie et peut donner des infos qui peuvent être utiles, comme pas du tout. Il regarde toujours le monde derrière une grosse loupe.
Son rapport avec le Petit Prince : Pour le petit prince, ce personnage timoré, intellectuel et collant, est très utile quand il s’agit de régler des problèmes de logique, d’ordre intellectuel et rationnel.
Son rapport avec Renard : Renard a de l’affection pour le géographe, qui lui pose toujours des tas de questions sur la planète des renards, qu’il n’a jamais cartographiée.
Le vocabulaire du géographe : Si tu as soif, bois… ! Si je ne suis pas sûr du résultat, je ne formule pas l’hypothèse ! 2 et 2 ne peuvent faire que 4 ! Après la pluie le beau temps !

Le roi

King

Il se pose comme le chef de tous, d’emblée et il n’y a pas à discuter. Il veut commander ceux qui l’entourent et prendre la place des puissants qu’il croise. C’est un tribun, il sait parler au plus grand nombre, rassembler.
Précieux, il a une couronne, un sceptre, un manteau d’hermine, dans lequel il se prend souvent les pieds.
Son rapport avec le Petit Prince : Pour le petit prince, ce personnage, qui lui donne toujours des conseils pour devenir roi, est difficilement gérable.
Il a en effet tendance à vouloir traiter tout individu comme potentiel sujet, ce qui ne facilite pas les négociations. Mais sa puissance (symbolique) peut parfois être utile.
Son rapport avec Renard : Le renard ne l’aime pas, notamment parce que le roi rêverait de le transformer en toque de fourrure 😉
Le vocabulaire du roi : Il commence toutes ces phrases par « J’ordonne et j’exige ». Il aime dire : Vive moi, vive le roi ! Par toutes les couronnes ! Ecoutez-moi, manants ! Je lui ferai avaler mon sceptre !

Le businessman

BusinessMan

Il est petit, toujours pourvu de sa mallette de représentant et de sa calculette, pour comptabiliser ce que valent les choses… Parce qu’il est capable de donner une valeur à toute chose, même abstraite, même inexistante, car il a une obsession : compter, posséder, accumuler, troquer. C’est un roublard, un marlou qui excelle dans l’arnaque et l’entourloupe. Son rêve ultime : compter et s’approprier les étoiles.
Son rapport avec le Petit Prince : Pour le petit prince, ce personnage est un peu son anti-thèse, c’est pour cela qu’ils s’apprécient.
Son rapport avec Renard : Le businessman aime bien renard, parce qu’il le sent rusé, malin, et qu’il aimerait en faire son complice.
Le vocabulaire du businessman : Vous en avez combien des comme ça ? Cher client, j’ai ce qu’il vaut faut ! Banco ! Bingo ! On est en pleine dévaluation ! Cadeau de la maison… pour 1 million de dollos !

Tu aimeras aussi

CRÉDITS ET REMERCIEMENT

© LPP612 / Société pour l’œuvre et la mémoire d’Antoine de Saint-Exupéry / LPPTV / Sony Pictures Home Entertainment (France) / LP Animation / Fabrique d’Images / DQ Entertainment Limited / ARD / France Télévisions / WDR / Rai Fiction / TSR / TV5MONDE