Ma première nuit en France

Ils nous racontent leur première nuit loin de chez eux...

Focus

Ines, Mexique, 2007

10-ines-mexique

Ines, Mexique, 2007

Lamia, Algérie, 2001

6-lamia-algerie

Lamia, Algérie, 2001

Adrian, Roumanie 2000

9-adrian-roumanie

Adrian, Roumanie 2000

Abdellah, Maroc, 1998

1-abdellah-maroc

Abdellah, Maroc, 1998

Aguilane, Inde, 1998

18-agilane-inde

Aguilane, Inde, 1998

Mamoudou, Mali, 1998

17-mamoudou-mali

Mamoudou, Mali, 1998

Susana, Brésil, 1997

14-susana-bresil

Susana, Brésil, 1997

Denis, Québec, 1995

11-denis-quebec

Denis, Québec, 1995

Juan, Chili, 1983

15-juan-ito-chili

Juan, Chili, 1983

Mickaël, Etats-Unis, 1979

3-mickael-usa

Mickaël, Etats-Unis, 1979

Angelika, Allemagne, 1975

4-angelika-allemagne

Angelika, Allemagne, 1975

Jenny, Grèce, 1975

2-jenny-angleterre

Jenny, Grèce, 1975

Manuel et Maria, Portugal, 1972-1973

20-maria-et-manuel

Manuel et Maria, Portugal, 1972-1973

Salwa, Liban, 1972

12-salwa-liban-2

Salwa, Liban, 1972

Margani, Somalie, 1970

5-margani-somalie

Margani, Somalie, 1970

Kitty, Tunisie, 1962

8-kitty-tunisie

Kitty, Tunisie, 1962

André, Maroc, 1957

13-andre-maroc

André, Maroc, 1957

Berek, Pologne, 1931

7-berek-pologne

Berek, Pologne, 1931

Florentino, Espagne, 1939

19-florentino-espagne

Florentino, Espagne, 1939

Yvette, Rwanda, 1991

16-yvette-rwanda

Yvette, Rwanda, 1991

Mickaël, Etats-Unis, 1979

En 1979, les Etats-Unis présidés par Jimmy Carter subissent de plein fouet le deuxième choc pétrolier qui va précipiter le monde dans une crise profonde. En novembre, l’ambassade américaine à Téhéran est envahie et 52 employés sont pris en otage.

3-mickael-usa

Je m’appelle Michael. Je suis arrivé des Etats-Unis en France à l’âge de 19 ans. C’était au mois d’août 1979.

Un ami à moi m’avait précédé. Il avait pris l’appart. J’ai mis les pieds dans ma première boutique arabe du quartier la première nuit.

On a acheté 3 packs de bière Heineken, c’est comme si c’était hier, et une bouteille de whisky. On était dans un état d’ébriété très avancé. On descend en bas pour découvrir un peu la ville. On arrive au café qui s’appelle « Le Select ». J’ai ouvert la porte. Je suis entré en disant : « Monsieur, Madame, je vous aime ». C’était à peu près la seule phrase que je connaissais en français. Avant d’aller dans ce café, il y avait un cocktail bar qui s’appelait « le Mustang ». C’était assez sombre comme endroit. On est entré pour prendre un cocktail. Mon premier cocktail en France. Il y avait un groupe qui jouait des reprises. Le premier son musical que j’ai entendu en France, c’est ce petit orchestre complètement glauque, complètement délabré. Ça rimait à tout sauf à de la musique. Mais dans l’état d’ébriété dans lequel on était, c’était du Beethoven.

L’appart est toujours là avec son petit balcon de 40 centimètres. Ce sont les balcons parisiens. A chaque fois que je passe devant, ça me fait un petit pincement au cœur. L’ancien propriétaire de l’appart avait une passion pour les oiseaux exotiques. Il y en avait partout. On a décidé de libérer les oiseaux à 4 heures du matin. C’était pour nous le clou de la soirée. A 4 heures30, j’entends les gens crier sur le bacon. On veut dormir.

Ça nous a coûté à l’époque 7000 francs de dommages et intérêts quand le mec est venu récupérer son appart.