Niki de Saint Phalle

Oeuvres en mouvement

Derrière l’objectif…

Derrière l’objectif…

Le Cyclop

Le Cyclop

Le Rêve de l’Oiseau

Le Rêve de l’Oiseau

Queen Califia

Queen Califia

Le Dragon

Le Dragon

Le Golem

Le Golem

La Fontaine Stravinsky

La Fontaine Stravinsky

L’Arche de Noé

L’Arche de Noé

Niki, Jean, Roger, 30 ans de passion

Niki, Jean, Roger, 30 ans de passion

1973, l’année du Dragon

1973, l’année du Dragon

Une artiste au féminin

Une artiste au féminin

La sculpture

La sculpture

L’espace public

L’espace public

Rétrospective

Niki de Saint Phalle (1930-2002) est l’une des artistes les plus populaires du milieu du XXe siècle mais paradoxalement la richesse et la complexité de son œuvre restent vraiment à découvrir.

Rétrospective

Rétrospective

afficheniki2Niki de Saint Phalle (1930-2002) est l’une des artistes les plus populaires du milieu du XXe siècle mais paradoxalement la richesse et la complexité de son œuvre restent vraiment à découvrir.
Elle compte parmi les premières artistes femmes à acquérir de son vivant une reconnaissance internationale et à jouer de sa personnalité médiatique. Niki est d’ailleurs l’une des premières – au même moment que Warhol – à utiliser la presse et les media pour contrôler ou orienter la réception de son travail.
Autodidacte, Niki de Saint Phalle s’inspire de Gaudi, Dubuffet et Pollock pour mettre en place dès la fin des années 50 un univers singulier, en dehors de toute tendance et mouvement. Son parcours biographique y est sublimé par la création de grands thèmes et de mythes qui articuleront ensuite toute son œuvre. On en connaît le caractère joyeux et coloré, mais on en a oublié la violence, l’engagement et la radicalité. Qu’il s’agisse de l’audace de ses performances, du contenu politique et féministe de son travail ou de l’ambition de ses réalisations dans l’espace public.

Cette rétrospective, première grande exposition consacrée à Niki de Saint Phalle depuis vingt ans, présente toutes les facettes de l’artiste qui fut à la fois peintre, assemblagiste, sculpteure, graveuse, performeuse et cinéaste expérimentale, et renouvelle profondément le regard posé sur son travail. Plus de 200 oeuvres et archives dont beaucoup sont inédites émaillent un parcours de 2000 m2 à la fois chronologique et thématique, ponctués d’écrans montrant l’artiste commentant son travail. Des maquettes de projets architecturaux et une sculpture-fontaine (L’Arbre Serpents Fontaine) devant l’entrée du Grand Palais, permettront d’évoquer l’ampleur et la diversité de son œuvre publique.

L’exposition « Niki de Saint Phalle » est organisée par la Réunion des musées nationaux – Grand Palais avec l’aimable participation de la Niki Charitable Art Foundation et co-organisée avec le Guggenheim Museum de Bilbao. Elle bénéficie de prêts exceptionnels du Sprengel Museum de Hanovre et du Mamac de Nice, qui ont reçu d’importantes donations de l’artiste

Elle sera présentée au musée Guggenheim de Bilbao du 27 février au 7 juin 2015