Le petit Vietnam de France

De l'Indochine à la France : 60 ans dans un camp de rapatriés

Focus

Mémoire

Mémoire

Retourner au Vietnam ?

Retourner au Vietnam ?

Tutelle militaire

Tutelle militaire

L’arrivée

L’arrivée

« Elles n’ont pas pu apporter tout leur Vietnam », Claudine Cazes

« Elles n’ont pas pu apporter tout leur Vietnam », Claudine Cazes

Le métissage entre colons et Vietnamiens

Chargement du lecteur...

Le métissage entre colons et Vietnamiens

Comment sont perçus les Vietnamiens ?

Comment sont perçus les Vietnamiens ?

A la mairie de Sainte-Livrade

A la mairie de Sainte-Livrade

Dominique Rolland : les migrations vietnamiennes

Dominique Rolland : les migrations vietnamiennes

Clément Baloup : raconter en BD

Clément Baloup : raconter en BD

Le camp hier/aujourd’hui

Entre l’arrivée des rapatriés en 1956 et aujourd’hui après la réhabilitation, le camp s’est métamorphosé. L’accueil du CAFI : Le centre du camp :   Le château d’eau : Les bâtiments :

Le camp hier/aujourd’hui

Carte du Vietnam

Carte du Vietnam

Où se situe Sainte-Livrade ?

Où se situe Sainte-Livrade ?

Chiffres clés

Chiffres clés

Chronologie

   

Chronologie

Bienvenue au CAFI

Dans le cadre de l’année du Vietnam en France, TV5MONDE s’intéresse à un pan de l’Histoire commune aux deux pays. Cela fait soixante ans cette année que le corps expéditionnaire français perdait la bataille de Diên Biên Phu le 7 mai 1954, sonnant aussi la fin de la guerre d’Indochine. Les accords de Genève conclus en […]

Bienvenue au CAFI

Bienvenue au CAFI

Dans le cadre de l’année du Vietnam en France, TV5MONDE s’intéresse à un pan de l’Histoire commune aux deux pays. Cela fait soixante ans cette année que le corps expéditionnaire français perdait la bataille de Diên Biên Phu le 7 mai 1954, sonnant aussi la fin de la guerre d’Indochine.

Les accords de Genève conclus en juillet 1954 signent la division du Vietnam en deux zones (Nord et Sud) et le départ des Français de leur ancienne colonie.

L’armée française quitte définitivement le pays en 1956 emmenant avec elle des Vietnamiens : concubines de colons, enfants issus de ces concubinages, fonctionnaires, … (cf l’interview sur le métissage).

Des centaines de familles, beaucoup de femmes seules avec leurs enfants, sont rapatriées dans l’hexagone puis placées dans des camps militaires comme celui de Sainte-Livrade-Lot, près d’Agen (Voir le témoignage de la famille Cazes). Les bâtiments manquent de commodités (cuisines, douches, toilettes, …). Certaines familles souffrent d’une grande précarité et d’isolement dans la campagne française.

Cette solution « provisoire » dure depuis près de 60 ans. Aujourd’hui, le Centre d’Accueil des Familles Indochinoises (CAFI) – appelé « le camp »-  est démoli pour réhabilitation. Avec lui va aussi disparaître une partie de l’histoire de ces familles vietnamiennes.

 

 

 

 

Retrouvez les interviews de :

> Claudine Cazes témoigne de la vie au Cafi avec sa mère. Madame Cazes, vietnamienne, est arrivée dans le camp de Sainte-Livrade-sur-Lot en 1956 avec son mari eurasien (mère chinoise et père militaire français), ses dix enfants et sa propre mère. A 92 ans, elle y vit toujours.

> Dominique Rolland, ethnologue et écrivain. Elle est l’auteur de Petit Viêt-Nams aux éditions Elytis.

> Claire Pasut, maire de Sainte-Livrade-sur-Lot de 2008 à 2014, qui a participé à la mise en œuvre de la réhabilitation du camp.

> Clément Baloup, auteur et dessinateur de bande dessinées dans lesquelles il retrace la vie de la diaspora vietnamienne. Dans Quitter Saïgon (éditions La Boîte à bulles), le premier opus de sa trilogie, il raconte notamment l’histoire du Cafi.