Prévert c’est qui ?

collage-bio
Jacques Prévert, collages sur photographie © Fatras/Succession

Jacques Prévert (1900-1977) est souvent cantonné dans son rôle d’auteur et poète. Poursuivant un parcours hétéroclite, il s’est pourtant illustré dans des domaines variés : scénariste et dialoguiste de films, parolier de chansons, ami des photographes, des peintres, des artistes, artiste lui-même… La vie de Jacques Prévert se confond avec l’histoire artistique du vingtième siècle et la connivence qu’il a su tisser avec les plus grands créateurs a produit quelques unes des oeuvres les plus importantes de cette période. Cet homme engagé, et parfois irrévérencieux, suscita autant d’enthousiasme que d’hostilité, marquant ainsi son époque, dont il fut le témoin attentif.

Jacques Prévert détestait les étiquettes. Toute sa vie, il a lutté en paroles contre ceux qui tentaient de lui attribuer le titre de « poète ». Bien souvent, lorsque l’on évoque les écrits de Jacques Prévert, c’est le recueil Paroles que l’on cite, dont certains textes récités à l’école primaire restent ancrés dans la mémoire de tout un chacun, éclipsant le reste de son oeuvre. Six autres recueils de textes ont pourtant paru de son vivant plus un posthume. Jacques Prévert a également écrit en compagnie d’amis ou d’artistes dont il se sentait proche par l’esprit et le regard porté sur le monde, qu’ils soient dessinateurs, peintres, plasticiens, photographes. Vingt-cinq ouvrages de collaboration furent ainsi publiés.

Jacques Prévert a travaillé sur plus d’une centaine de films, mais sa filmographie reste néanmoins méconnue. On dénombre une soixantaine de films tournés, courts et longs métrages confondus, ainsi qu’une cinquantaine de films restés sur papier, à des stades plus ou moins aboutis : certains sont totalement inédits, d’autres avaient été écrits pour des réalisateurs ne les ayant finalement jamais tournés. Parmi les films réalisés, certains ont été tournés de manière si éloignée du scénario initial que Jacques Prévert refusa de les signer.

jeudi
Ephéméride © Fatras/Succession

Son oeuvre :

Une cinquantaine de films, dont « L’Affaire est dans le sac », « Le Crime de M. Lange », « Le Quai des Brumes », « Drôle de drame », « Le Jour se lève », « Les Visiteurs du soir », « Les Enfants du paradis », « Le Roi et l’Oiseau ».

• Une quinzaine d’ouvrages dont de nombreux de collaboration et 8 recueils (« Paroles », « Spectacle », « La Pluie et le Beau Temps », « Histoires et d’Autres Histoires », « Fatras », « Imaginaires », « Choses et Autres »).

• 500 chansons à la Sacem (une cinquantaine Prévert-Kosma)

• D’innombrables collages, éphémérides, photographies de famille etc…