Les racuspoteurs

Dans l'intimité des Belges

À propos

« Les Racuspoteurs », c’est un nouveau webdocumentaire proposé par les équipes de la cellule webcréation de RTBF Interactive et de « Tout ça (ne nous rendra pas le Congo) ». Série de reportages intimes où les protagonistes incarnent le propos, sans commentaires, et où la belgitude est à son paroxysme, « Les Racuspoteurs » […]

À propos

champagne-hermes4_c

« #ChampagneHermes »

champagne-hermes4_c

« #ChampagneHermes »

generation3_c

« Génération :p »

generation3_c

« Génération :p »

Depuis-que-philippe3_c

« Depuis que Philippe… »

Depuis-que-philippe3_c

« Depuis que Philippe… »

gueule-emploi3_c

« La gueule de l’emploi »

gueule-emploi3_c

« La gueule de l’emploi »

humour-noir3_c

« Humour noir »

humour-noir3_c

« Humour noir »

sexe-tarte-etc3_c

« Sexe, tarte et chantilly »

sexe-tarte-etc3_c

« Sexe, tarte et chantilly »

diablesses3_c

« Diablesses et alors ! »

diablesses3_c

« Diablesses et alors ! »

pompompom-racu3_C

« Pom pom pom pom »

pompompom-racu3_C

« Pom pom pom pom »

nidieu-racu3_C

« Ni Dieu, ni maître »

nidieu-racu3_C

« Ni Dieu, ni maître »

biceps-please-racu4_c

« Bipceps, please »

biceps-please-racu4_c

« Bipceps, please »

« Bipceps, please »

Attention, Warning, Parental Advisory : séquence érotique de service public. Voici trois rats de salle de sport gonflés à bloc, façon bonhommes Michelin de muscles : c’est pas du biscotto en mousse qui bande dur dans la poussée. C’est du carbone, du kevlar, du téflon. Si certains mecs friment avec leur grosse bagnole achetée à crédit, eux se font leur petit « personal branding » avec leurs abdos découpés au laser. Mais faut pas croire, sous le marcel, nos rois de la fonte ne sont pas faits d’acier. Derrière l’insolente arrogance de leur jeunesse, ils ont peur, ils doutent. Car, incroyable mais vrai, il n’y a pas que les filles qui s’affament, se reluquent et se jugent. Les garçons aussi se tendent un miroir déformant. Ceux-ci se trouvent moches et flagadas alors qu’en vrai ils ressemblent à des lutteurs gréco-romains. Ceci dit, faut pas déconner non plus, ils ne pourraient quand même pas sortir avec une fille qui se laisse aller. Non mais.